Saugues est situé dans la région du Gévaudan en Haute-Loire (Auvergne-Rhône-Alpes). Chemins de randonnée: GR65 Chemin de St Jacques de Compostelle, Tour du Gévaudan.

Saugues en Haute-Loire (St Jacques de Compostelle GR65).

Saugues

Alt. 960m / Latitude : 44.96027 | Longitude : 3.546566

1 Saugues en Haute-Loire (Auvergne-Rhône-Alpes)La Tour des Anglais (Donjon du XII et XIII' siècle) exposition permanente sur la forêt et les métiers d'autrefois (ouvert tous les jours en saison). Le Diorama Saint-Bénilde, en treize tableaux Son et Lumière (ouvert tous les jours en saison). La Collégiale Saint-Médard avec son porche de style roman auvergnat, une Vierge de majesté du XII' et une Piéta en bois polychrome, des orgues et des croix processionnelles. La Chapelle des Pénitents. Le château d'Esplantas (ouvert en saison). Le village archéologique médiéval de Montchauvet. Le Musée Fantastique de la Bête du Gévaudan.

A voir aux environs : - La Tour de la Clauze. - La Statue de Notre Dame du Gévaudan. - La Statue de la Bête du Gévaudan à Auvers et à Saugues. - La Stèle dédiée à Jean Chastei (vainqueur de la Bête) à la Besseyre-Saint-Mary. - Le Mont Mouchet : monument National de la Résistance et musée. - La Centrale hydroélectrique à Monistrol-d'Allier et le barrage à Poutès. 3.000 ha. de forêts (morilles, cèpes) permettent d'agréables et saines randonnées pédestres, équestres ou en VTT (sentiers balisées). Nombreux sites pittoresques : Gorges de l'Allier, Vallées de la Seuge et de la Desges, site de Notre Dame d'Estours, etc...

***

2 Saugues en Haute-Loire (Auvergne-Rhône-Alpes)Le pays de la Bête
On aborde Saugues, généralement, par la route venant du Puy-en-Velay, et l'on ne peut pas oublier le moment où, arrivé au village des Salles, dans un virage, apparaît tout à coup, en contrebas, la masse rouge, compacte, de ses toits de tuiles plates qui, semblant s'épauler les uns les autres, viennent s'arc-bouter contre les hauteurs sombres, basaltiques de la collégiale Saint-Médard et de la tour des Anglais, dernier vestige de la guerre de Cent Ans. Le bourg est là, sous nos yeux, resserré sur lui-même comme pour se protéger du froid et des dangers que recelaient, autrefois, les milliers d'hectares de landes et de forêts qui l'environnent et couvrent à perte de vue les flancs de la montagne.

Chacun pense alors, avec un petit frisson, à la Bête... l'énigmatique Bête du Gévaudan qui a terrorisé tout le pays de Saugues pendant trois ans, égorgeant une centaine de femmes et d'enfants. Elle est toujours là, du reste, à cet endroit même, menaçante... sous la forme d'une sculpture monumentale en bois, qu'un artiste du pays a taillée à la tronçonneuse dans un sapin de huit mètres de long...

3 Saugues en Haute-Loire (Auvergne-Rhône-Alpes)C'est une histoire ancienne. Elle a défrayé la chronique au Mlle siècle, sous le règne de Louis XV, entre 1764 et 1767, mais tout le monde ici la connaît et peut vous la raconter. Elle a marqué à tout jamais la mémoire collective. Quelle était cette bête malfaisante ? Était-ce un loup ? ou un chien-loup ? ou une hyène ? ou encore un loup-garou ? Le mystère n'a jamais été éclairci. Il continue d'opposer, via Internet, les tenants des différentes thèses. Toujours est-il qu'un animal anthropophage, qui ressemblait à un loup — c'est tout ce qu'on peut dire avec certitude — a défié tout ce temps les fit le plus de victimes, se dresse le mont Mouchet, à mille quatre cent quatre-vingt-dix-sept mètres d'altitude, dont l'accès est resté si ardu qu'en juin 1944, quelques centaines de maquisards y tinrent tête pendant deux semaines à plus de dix mille soldats allemands. Il fait partie de la commune d'Auvers, où le monstre fut abattu, et sur ses pentes, un habitant, passionné par son histoire, Bemard Soulier, a ouvert une maison de la Bête qui expose d'intéressants documents, en particulier les registres paroissiaux où sont consignés les actes de décès des jeunes victimes et les circonstances de leur mort tragique. Installé dans l'ancien presbytère d'Auvers, tout près de l'église et de la mairie-école, ce petit musée fait face à une monumentale sculpture en bronze qui évoque un épisode fameux : le combat de la servante du curé de Paulhac, Marie-Jeanne Vallet, contre la bête, le 11 août 1765. Agressée sur un petit pont de bois, l'intrépide jeune fille parvint à la blesser avec une pique et à la mettre en fuite, ce qui lui valut le surnom de pucelle du Gévaudan.

L'endroit est impressionnant car il domine toute la vallée et il offre une vue panoramique exceptionnelle sur le terrain de chasse de l'animal. Une table d'orientation permet d'ailleurs de repérer les lieux précis de ses méfaits. À ceux qui rêvent de se lever, le matin, face à un paysage grandiose à la vue imprenable, je signale qu'un gîte communal a été aménagé au-dessus de la maison. Ils ne risquent plus aujourd'hui de croiser le loup dans les parages, mais sa disparition est relativement récente. Le maire d'Auvers m'a assuré l'avoir chassé dans sa jeunesse.

4 Saugues en Haute-Loire (Auvergne-Rhône-Alpes)Un peu plus bas, La Besseyre-Saint-Mary est le village de Jean Chastel, celui qui, d'une balle bénite, mit fin à ces trois années de terreur. Une stèle a été érigée à sa mémoire.

Mais c'est à Saugues — où la bête fit le plus de victimes (vingt, selon les registres paroissiaux) — que l'on peut revivre avec le plus d'exactitude et d'émotion cette fascinante aventure. Il faut visiter le Musée fantastique créé par Lucien Gires, un artiste local, qui en a reconstitué les principaux moments en vingt-deux tableaux lumineux et sonorisés. C'est lui qui a sculpté et mis en scène les soixante-huit personnages de la fresque, dans des paysages fidèlement reproduits. Il y a mis tout son talent, qui était grand, et tout son amour pour un pays qu'il n'a jamais voulu quitter.

Lulu, comme on l'appelait, était un homme rare. Je l'avais rencontré en 1974, quand j'étais venu à Saugues pour la première fois. J'avais été touché par sa modestie, sa sensibilité et sa façon de parler des gens qui l'entouraient. J'ai gardé cette interview qui permet de mieux comprendre l'esprit saugain : « Les gens ont des caractères différents. C'est, comme en peinture, les couleurs. Toutes les couleurs sont différentes, chacune a son intensité. Et il faut des couleurs neutres pour faire briller les autres, pour les faire ressortir. Je crois que pour les gens, c'est pareil. Il ne faut jamais les laisser seuls avec leur seule teinte. Il faut les mettre dans le coup, et lorsqu'ils font partie d'un tout, comme dans une fresque, chaque couleur a son intérêt et apporte sa contribution à la composition générale, à la beauté de l'affaire... Tout le monde est utile. ll faut faire cas de toutes les teintes et de tous les caractères et les prendre comme ils sont...

5 Saugues en Haute-Loire (Auvergne-Rhône-Alpes)Ce qui est bien, à Saugues, c'est qu'on a le sens de l'entraide. Par exemple, j'ai arrangé une petite maison pour me mettre chez moi. C'est tout petit, restreint. J'ai fait une cheminée à feu de bois. ll y a des bois autour de Saugues. J'ai eu une corvée de copains qui ont pris le camion, qui ont sacrifié leur après-midi, qui m'ont rentré mon bois. Ça me fait mon chauffage. Et cela nous a permis aussi de passer une journée ensemble. C'est réciproque, chacun se rend la pareille. On ne compte pas les points. C'est évident. C'est comme une forme de l'affection, comme dans une famille. On ne va pas dire à son frère : je t'ai fait ci, tu me rends ça. Mais cela vous oblige, parce qu'il ne faut pas que ce soit à sens unique. Cette espèce de bonheur que vous avez reçu, il faut en rendre un peu aux autres...

Saugues est en outre située sur une route de la foi... C'est une étape du fameux chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, pour les pèlerins du GR65 qui partent du Puy-en-Velay. Ils sont une centaine à l'emprunter chaque jour, ce qui contribue notablement à l'animation de la cité et à l'amélioration du chiffre d'affaires des commerçants. Ils peuvent passer la nuit dans le gîte-étape Chez Bemadette (soupe gratuite, vingt euros la chambre et le petit déjeuner) ou, s'ils veulent plus de confort, à l'hôtel de la Terrasse, tenu par la même famille depuis 1795. Dix générations de Fargier se sont succédé dans cette ancienne maison de notaire qui est l'archétype de l'hôtel-restaurant de province, où l'on vient, le dimanche, fêter les anniversaires ou les succès ! Tout à côté, le restaurant des Tours-Neuves est également une bonne adresse. Le chemin de Saint-Jacques traverse ensuite le pays de Saugues en direction de la Lozère et, même si l'on n'est pas pèlerin, il faut le suivre jusqu'au village de Chanaleilles pour visiter la ferme du Sauvage, à mille deux cent quatre-vingt-dix mètres d'altitude, à proximité du col de l'Hospitalet.

L'évêque de Mende, au XIIe siècle, avait fait édifier dans cet endroit désert un hôtel-dieu pour accueillir et soigner les voyageurs, et la ferme, du XVIe siècle, qui est toujours en exploitation, a gardé cette vocation. Dans ses magnifiques bâtiments en pierre de taille, deux dortoirs de dix lits ont été aménagés et cinq chambres dans une construction plus récente. La salle d'accueil, arec son immense cheminée, la grange avec sa charpente en forme de vaisseau retourné, la cour de la ferme avec sa fontaine, tout est admirable. par Pierre Bonte. Extrait de La France que j'aime. Editions Albin Michel. Acheter le livre
8 Saugues en Haute-Loire (Auvergne-Rhône-Alpes)

6 Saugues en Haute-Loire (Auvergne-Rhône-Alpes)

 

Gîte d'étape, Maison d'hôtes, Chambres d'hôtes, Hôtel, Camping, Refuge, Auberge ou Commerce à Saugues, vous pouvez y figurer en remplissant la fiche d'inscription Chemins de Grandes Randonnées

 

 

L'Etoile Chambres et tables d'hôtes à La Bastide Puylaurent entre Lozère, Ardèche et Cévennes

Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile Maison d'hôtes se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des GR7, GR70 Chemin Stevenson, GR72, GR700 Voie Régordane (St Gilles), Cévenol, GR470 Sentier des Gorges de l'Allier, Montagne Ardéchoise, Margeride, Gévaudan et des randonnées en étoile à la journée. Idéal pour un séjour de détente.

Copyright ©saugues43.free.fr