Tourisme autour de Saugues en 1950

Saugues en Haute-LoireSaugues (960 m.; cars pour Le Puy, Langeac, Saint-Ghély; Hôtel de France, 30 chambres; Hôtel de la Terrasse), 2.909 hab., ancienne ville du Gévaudan, modeste station estivale, agréablement située sur un haut plateau découvert qui forme le versant oriental des montagnes de la Margeride, près de la Seuge (truites).
Eglise Saint-Médard, gothique, avec joli clocher octogonal roman remanié au XV° et formant porche: belle Vierge auvergnate du XII°; croix processionnelle du XV°. Enorme donjon du XII° ou XIII°, dit tour des Anglais. Au cimetière, tombeau gothique d'un chef anglais mort en 1380. Dans la chapelle des Pénitents Blancs, remarquable retable du XVIII°. La procession des Pénitents, qui remonte au XII°, a encore lieu chaque année, le soir du Jeudi saint, à la lueur des torches.
A 4 km Nord-Est de Saugues, belle cascade de Luchadou, haute de 56 m., sur la Seuge (usine électrique).

Saugues en Haute-LoireDe Saugues à Aumont-Aubrac (46 km 5 Sud-Ouest par les routes N. 585 et N. 587; traversée de la Margeride ). On suit au Sud la route N. 585 jusqu'à (7 km) Esplantas, ci-après; à la sortie du village, on prend à droite la route N. 587 qui remonte la vallée de la Virlange. Le Vilteret. Chanaleilles (1.125 m.), d'où la route s'élève rapidement au-dessus de la vallée.
Chapelle Saint-Roch, sur le faîte des monts de la Margeride, dans une faible dépression, à 1.350 m. environ d'altitude. La route, offrant des vues étendues sur l'Aubrac, en avant, descend le vallon de la Limagnole. Saint-Alban-sur-Limagnole; château gothique. On descend les belles gorges de la Limagnole qui débouchent bientôt dans celles de la Truyère qu'on remonte sur 2 km; puis on remonte le vallon de la Rimeize. On débouche, à 917 m. d'altitude, sur la route N. 107 qu'on suit à gauche. Rimeize, où l'on reprend à droite la route N. 587, en continuant de côtoyer la Rimeize; puis on s'élève vers l'Aubrac et l'on rejoint (45 km 5) la route N. 9.

Saugues en Haute-LoireAu-delà de Saugues, la route N. 585 remonte un vallon et s'élève vers le Sud. Esplantas (château gothique), au sortir duquel on laisse à droite la route N. 587 (ci-dessus). La route N. 585 parcourt un haut plateau, tout en croisant les vallons de la Virlange, du Panis et de l'Ance. Après avoir atteint 1.183 m., elle descend brusquement dans la vallée encaissée du Grandrieu.

Saugues en Haute-LoireGrandrieu (1.727 m.), 1.116 hab., au-dessus du ruisseau du même nom; église du XIII°. Variante par les barrages de la vallée de l'Ance (19 km de Saugues à Monistrol d'Allier; détour pittoresque). On suit au Sud-Est la route D. 32 qui s'élève rapidement jusqu'à Freycenet et croise le vallon de la Virlange. On prend à gauche la route D. 33 qui descend à l'Est dans le ravin de l'Ance.Saint-Préjet-d'Allier (850 m.; cars pour Le Puy en Velay), dans le ravin de l'Ance qu'on va descendre à gauche jusqu'à Monistrol d'Allier. Immédiatement en aval du village, on domine à gauche les deux barrages de Saint-Préjet (retenue de 350.000 m. cubes) et de Pauzas (retenue de 60.000 m. cubes), ce dernier établi au confluent de la Virlange. Pont de Pouzas, où l'on rejoint la route N. 589.

De Saugues, la route N. 589 remonte pour traverser, à 1.050 m. d'alt., le plateau entre Seuge et Allier. Magnifique descente en lacets dans le ravin de l'Ance, profondément entaillé dans des roches volcaniques d'une énorme épaisseur.

Pont de Pouzas, sur le torrent, dont on descend la rive droite jusqu'à Monistrol d'Allier.

L'Etoile Chambres et tables d'hôtes à La Bastide Puylaurent entre Lozère, Ardèche et Cévennes

Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile Maison d'hôtes se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des GR7, GR70 Chemin Stevenson, GR72, GR700 Voie Régordane (St Gilles), les sentiers Cévenol, GR470 Sentier des Gorges de l'Allier, Montagne Ardéchoise, Margeride, Gévaudan et des randonnées en étoile à la journée. Idéal pour un séjour de détente.